Qui sommes-nous ?

La mise en réseau des entreprises : une formidable opportunité !

L’apport des réseaux au développement de la PME et de son dirigeant est reconnu par tous. Le chef d’entreprise est en effet souvent isolé et parfois démuni face aux problématiques qui se posent à lui. Des problématiques qui sont bien souvent les mêmes que celles rencontrées par ses plus proches voisins pourtant évoluant dans des métiers et des secteurs d’activités différents.

L’intérêt, qu’ensemble, ils se rencontrent, échangent et constituent ainsi un réseau propice au partage d’expériences, de bonnes pratiques, et pourquoi pas, de relations d’affaires s’avère donc évident.

Une enquête BPI Le LAB d’avril 2106 montre à cet égard que 3 dirigeants d’entreprise sur 4 aspirent à être mieux entourés et que, pour 45% d’entre eux, la première solution consiste à participer à des réseaux d’entrepreneurs.

Les réseaux constituent en effet une formidable opportunité pour les dirigeants d’entreprises de :
– Rompre leur isolement
– Développer les échanges de bonnes pratiques
– Partager leurs expériences
– Mutualiser certains postes d’achats
– Mener des projets en commun (signalétique, crèche d’entreprises, etc.)
– Se former et d’être informé de l’actualité locale
– Développer des courants d’affaires de proximité
– Et bien d’autres initiatives encore, l’ensemble dans un climat convivial réaffirmé et indispensable

Le chef d’entreprise doit non seulement voir dans son adhésion à un club de proximité, un intérêt évident mais également avoir le plaisir de participer et de concourir ainsi à sa pérennité.

Dans le paysage régional, un territoire particulièrement actif : l’Artois-Douaisis

En région Hauts-de-France, pas moins de 12 000 dirigeants d’entreprises sont d’ores et déjà fédérés autour de 300 clubs d’entreprises accompagnés (et)(ou) interconnectés pour une grande partie par leur Chambre de Commerce et d’Industrie de référence.

Dans ce paysage régional, l’Artois/Douaisis est le territoire qui compte le plus grand nombre de clubs d’entreprises avec près de 60 clubs qui fédèrent 2 000 dirigeants et cadres d’entreprises.

Une priorité stratégique pour les CCI Artois et Grand Lille

Pour ce faire, elles souhaitent notamment :

1. Favoriser le maillage de leur territoire par des clubs d’entreprises géographiques autonomes financièrement et indépendants.
2. Accompagner en tant que de besoin et entretenir des relations étroites avec les autres clubs existants et à venir en tenant compte de leurs spécificités.
3. Fédérer l’ensemble des clubs d’un territoire pour leur apporter lisibilité et visibilité en créant un véritable esprit de corps et une cohésion représentative.
4. Interconnecter l’ensemble des clubs pour faciliter les échanges de bonnes pratiques.
5. Mutualiser certaines dépenses et organiser en commun des manifestations à Valeur Ajoutée pour les adhérents.
6. Développer les courants d’affaires de proximité entre les adhérents par l’organisation de RencontresBusiness Interclubs (RBI).

 Imprimer
RETOUR